NOORANI, BAGUE MERVEILLEUSE DE SUPER POUVOIR

NOORANI, BAGUE MERVEILLEUSE DE SUPER POUVOIR C’est la bague la plus puissante, la plus mystique et la plus ancienne. Ce pouvoir, confectionné par les grands et puissants magiciens de l’ époque (460-800 ans avant jésus-Christ) fut considérablement amélioré par les pharaons en Egypte. Cette bague merveilleuse de super puissance est de toute façon sans danger […]

Lire la suite...

La géométrie du point, et le nouveau paradigme.

La notion de géométrisation de la singularité du point que nous venons de décrire dans notre article précèdent, symbolise en vérité, un évènement dont la fonction, d’ordre cinétique multidimensionnelle, serait capable dans un cadre géométrique, de procurer un sens significatif à toutes les intelligibilités physiques ou morales de la nature, à travers la logique universelle, qui lie la […]

Lire la suite...

Max Planck, Albert Einstein, et le nouveau paradigme

L’article précèdent, nous présente la théorie de Max Planck et la théorie de la relativité générale d’Albert Einstein, comme deux concepts physiques liés abstraitement dans uncadre géométrique, qui projette l’intégrale de la sommation topologique fonctionnelle des fluctuations cinétiques ondulatoires du vide quantique, entre la singularité géométrique du point, qui bute contre le mur de Planck, et […]

Lire la suite...

Raison philosophique, d’un nouveau paradigme

  Nous évoluons vers une ère, où le discourt flexible et agréable de la pédagogie philosophique, sera sollicité constamment à embellir, et à renforcer celui de la didactique des sciences fondamentales, dont la performance du formalisme, si rigide, et si abstraite, se déconnecte de plus en plus du sens logique commun.     Finalement, il n’y […]

Lire la suite...

Géométrisation de la théorie de Max Planck

  La théorie de Planck, au sens large du terme, consiste à ramener toutes les unités fonctionnelles qui régissent le déploiement fondamental de notre univers, à la singularité géométrique d’un point, au sein duquel le pincement extrême du rythme temporel engloutit la convergence des fluctuations ondulatoires du vide quantique dans un cadrecorpusculaire où l’évènement d’une particule […]

Lire la suite...

Géométrisation du modèle standard de la physique quantique

  Suite à notre article précèdent nous disons que, la géométrisation de la singularité du point, symboliserait donc, le point de départ d’un nouveau paradigme qui aborde LA SCIENCE FONDAMENTALE, dans un langage explicite, ayant tendance à enrichir la didactique de l’enseignement classique des sciences fondamentales, d’une novelle pédagogie qui mêle le discours philosophique, à […]

Lire la suite...

La théorie universelle, principes fondamentaux

  Si nous revenons sur la signification générale d’une théorie du tout, nous pouvons dire tout simplement, que c’est un concept unificateur d’ordre universel qui permettrait à toutes les sciences fondamentales de retrouver leur origine commune, qui devrait être le berceau générateur de toutes les intelligibilités physiques ou morales de la nature. Il s’agit d’un […]

Lire la suite...

Lumière, et loi unificatrice des interactions fondamentales

  La célérité de la lumière, est en vérité, une loi d’ordre électromagnétique, qui régit la cohésion géométrique de l’état fonctionnel de l’enceinte de notre univers, en synchronisant les spectres cinétiques de la gamme complète des ingrédients de base de la matière, en un espace fonctionnel complet, normé et borné, qui étale l’image panoramique de l’histoire complète […]

Lire la suite...

Résolution de la géométrie euclidienne

  La nature exhibe sa réalité aux yeux du témoin que nous sommes, à travers les propriétés unificatrices du spectre cinétique de la lumière, qui régit la cohésion harmonieuse du monde sensible, et qui reflète la résolution significative d’une géométrie fondamentale de synthèse, dite géométrie euclidienne, qui serait en vérité, l’aboutissement d’une série de transformations […]

Lire la suite...

Géométrisation de la dualité onde-corpuscule

La dualité onde-corpuscule symbolise le conflit d’ordre spectral  qui régit l’intégrité ambiguë de la singularité géométrique ponctuelle d’un champ électromagnétique quantique, dont les fluctuations  ondulatoires intrinsèques  seraient cernées dans un cadre  corpusculaire, générant une fonction d’onde significative dont le formalisme permet d’analyser les propriétés cinétiques spécifique à chaque particule élémentaire. La dualité onde-corpuscule, émerge donc de la complexité géométrique matricielle d’ordre […]

Lire la suite...
12345...33

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus